carlingue

carlingue

carlingue [ karlɛ̃g ] n. f.
• 1573; calingue mar. 1382; scand. kerling
1Mar. Pièce de bois parallèle à la quille et destinée à renforcer la carène.
2(1928) Cour. Partie du fuselage (d'un avion) où se trouve le poste de pilotage.

carlingue nom féminin (ancien nordique kerling, contre-quille d'un navire) Partie habitable d'un avion. Dans la construction navale en bois, forte pièce en bois qui s'étend d'un bout à l'autre du navire et repose sur la face intérieure des couples au-dessus de la quille. Dans la construction métallique, ensemble de raidisseurs assurant la liaison des varangues entre elles.

carlingue
n. f.
d1./d MAR Forte pièce reposant sur les couples et servant de liaison longitudinale dans le fond d'un navire.
d2./d AVIAT Ensemble formé par la cabine d'un avion et le poste de pilotage.

⇒CARLINGUE, subst. fém.
A.— MAR. (à voiles). [Dans les bateaux en bois] Grosse pièce à section rectangulaire placée à l'intérieur du navire sur les varangues et parallèlement à la quille pour la renforcer. Synon. contre-quille :
La fausse quille [du brick] avait été séparée avec une violence inexplicable, et la quille elle-même, arrachée de la carlingue en plusieurs points, était rompue sur toute sa longueur.
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 454.
Spéc. Carlingue de mât, ou de bas-mât. Assemblage de charpente où loge le pied d'un mât, d'un bas-mât, fixé sur la carlingue proprement dite.
P. ext., CONSTRUCTION MÉTALLIQUE. Pièce de charpente placée au fond du navire dans le sens de la longueur et supportant des poids : machines, moteur, water-ballasts. Carlingue axiale; carlingue centrale et carlingue latérale (cf. A. CRONEAU, Construction pratique des navires de guerre, t. 1, 1892, p. 239).
Rem. En arg. de l'école navale, carlingue a signifié l'archit. navale, le cours consacré à cette matière :,,qu'il (...) chiade sa carlingue... c.-à-d. qu'il travaille (...) son cours d'architecture navale`` ([PESCH] Hist. de l'École navale et des institutions qui l'ont précédée, 1889, p. 335). Attesté ds R. COINDREAU, L'École Navale et ses traditions, L'Arg. Baille, 1957, p. 101; ESN. 1966). Un dér. carlingard ou carlinguard, subst. masc. désignait soit le professeur, soit les élèves férus de cette matière (ibid.).
B.— AVIATION
1. P. anal., rare. Pièces de charpente placées au fond d'un hydravion. Les carlingues de fond (J. GUILLEMIN, Précis de construction, calcul et essai des avions et hydravions, 1929, p. 178).
2. Partie de l'avion où se trouve le poste de pilotage. Jacques se voit déjà dans l'avion... Il se penche hors de la carlingue... Les papiers blancs tournoient dans le vide (R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 719).
Rem. 1. Sens attesté ds Lar. 20e, Lar. Lang. fr., Ac. 1932, ROB., QUILLET 1965, DUB. 2. On relève ds la docum. carlingue, arg. La Gestapo. Il est de la carlingue (G. SANDRY, M. CARRÈRE, Dict. de l'arg. mod., 1953). Après deux piges de carlingue, sentant venir la vape, il avait foncé dans la résistance, croyant effacer l'ardoise! (A. SIMONIN, Le Pt Simonin ill., 1957, p. 74). Attesté encore ds LE BRETON 1960, ESN. 1966.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1382 mar. calengue (Comptes du clos des galées de Rouen, 123 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 295); 1573 carlingue (J. DU PUYS, Dict. françois-lat., p. 107 ds Fr. mod., t. 3, p. 358); 2. 1928 aéronautique (SAINT-EXUPÉRY, Courrier Sud, p. 12). Empr. à l'a. nordique kerling « femme » et « contrequille d'un navire où vient s'implanter le mat », cf. islandais kerling, terme de marine et suédois dial. kärring « chevalet muni d'un trou où l'on plante la torche de résine », l'acception techn., maritime étant issue de celle de « femme » par une métaphore d'ordre sexuel (H. Falk ds Wörter und Sachen, t. 4, 1912, p. 56; DE VRIES Anord., s.v. kerling). Fréq. abs. littér. :62.
DÉR. Carlingage, subst. masc., mar. Ensemble des pièces constituant les carlingues métalliques (cf. A. CRONEAU, Construction pratique des navires de guerre, t. 1, 1892, p. 239). Attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop., QUILLET 1965. 1re attest. 1892, supra; de carlingue, suff. -age.

carlingue [kaʀlɛ̃g] n. f.
ÉTYM. 1573; calengue, mar., 1382; scandinave kerling.
1 Mar. Pièce de charpente longitudinale, parallèle à la quille, et destinée à renforcer la carène. || Extrémité de la carlingue. Marsouin.
1 La fausse quille avait été séparée avec une violence inexplicable, et la quille elle-même, arrachée de la carlingue en plusieurs points, était rompue sur toute sa longueur. « Mille diables ! s'écria Pencroff. Voilà un navire qu'il sera difficile de renflouer ! »
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 649 (1874).
(1929). Par anal. Pièce de charpente longitudinale, au fond d'un hydravion.
2 (1928). Aviat. et cour. Partie du fuselage d'un avion où prend place le pilote (→ Personnel, cit. 12, Carco).
2 Il s'agrippe d'une main au bord de la carlingue, il cherche à se redresser pour regarder dehors.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 152.
3 Le terrain d'Alicante monte, bascule, se place, les roues le frôlent, s'en rapprochent comme d'un laminoir, s'y aiguisent (…) Bernis descend de la carlingue, les jambes lourdes (…) la tête pleine encore du bruit de son moteur (…)
Saint-Exupéry, Courrier Sud, p. 36.
3 Argot, pendant la Seconde Guerre mondiale, ou dans des contextes s'y rapportant. (Du nom d'un café de la place du Trocadéro fréquenté précédemment par des aviateurs, et pendant l'occupation allemande par des membres de la Gestapo). || La Carlingue : la Gestapo.
4 Et derrière Louis, il y avait encore un autre homme que Jeannot reconnut comme François Sini, un ancien de la Carlingue miraculeusement blanchi par Flamant et qu'il n'aimait pas, sans trop s'expliquer pourquoi.
Loup Durand, le Caïd, p. 369.
DÉR. Carlinguier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Carlingue — Carlingue, auch Französische Gestapo (Gestapo française) oder Gestapo Bande de la Rue Lauriston[1], war der Kurzname für die französischen Hilfskräfte der Gestapo. Die Leitung der Carlingue war von 1941 bis 1944 in der Rue Lauriston 93 in… …   Deutsch Wikipedia

  • carlingue — CARLINGUE. subst. fémin. Pièce de bois sur laquelle porte le pied d un mât …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • carlingue — Carlingue, En matiere de navires, est une grosse table de bois d un pied et demy d espaisseur, et de largeur pareille à la quille du navire, et de seize pieds de longueur, clouée et chevillée sur le mitan de ladite quille, ayant au milieu un trou …   Thresor de la langue françoyse

  • Carlingue — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Carlingue », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La carlingue est la pièce longitudinale de… …   Wikipédia en Français

  • Carlingue — The French Gestapo or Carlingue was the name given to French auxiliaries of the Gestapo, based at 93, rue Lauriston à Paris, and active between 1941 and 1944. It was headed by Henri Lafont and Pierre Loutrel.This group drew its members from the… …   Wikipedia

  • carlingue — (kar lin gh ) s. f. Terme de marine. Nom de la plus grosse et la plus longue pièce de bois du fond de la cale, dans un vaisseau, sur laquelle porte le pied du grand mât. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    CARLINGUE. Ajoutez : ÉTYM. Angl. carling …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CARLINGUE — s. f. T. de Marine. Sorte de quille intérieure, qui règne presque tout le long du navire, au dessus de la quille proprement dite.  Il désigne aussi, L assemblage de charpente qui reçoit le pied d un bas mât …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CARLINGUE — n. f. T. de Marine Sorte de quille intérieure qui règne presque tout le long du navire, au dessus de la quille proprement dite. Il désigne aussi l’Assemblage de charpente qui reçoit le pied d’un bas mât. Il se dit aussi de la Nacelle d’un avion …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • carlingue — n.f. Prison …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Carlingue (Navire) — Pour les articles homonymes, voir Carlingue. La carlingue est un élément de renfort de la structure longitudinale d un bateau, on trouve une carlingue centrale et des carlingues latérales si la largeur du bateau le nécessite. Dans la construction …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»